mardi, 20 novembre 2018 22:39

Makerfaire Paris 2018

 

0611 makerfaire logo

Cité des sciences et de l'industrie 

Du vendredi 23 au dimanche 25 novembre 2018

 

Les Makers sont de retour à Paris, pour participer au salon qui leur est dédié. Venez les rencontrer car c’est aussi le rendez-vous des curieux !

En fait, plus vous êtes néophyte, plus vous risquez d’être émerveillé et de vouloir y rester les trois jours. De plus en plus ludique et pédagogique, c’est l’occasion d’emmener votre famille pour l’initier au plaisir du Do It Yourself. Vous pouvez également rencontrer des professionnels pour discuter de vos projets.

Nous y serons à partir de vendredi jusqu’à dimanche. Passez-nous saluer si vous nous reconnaissez !

Cliquez ici pour découvrir le programme des interventions.

Published in News
mercredi, 26 avril 2017 18:10

Tour d'horizon de l'impression 3D

Justine Taco ITMP

Dessin par Justine TACO, étudiante en Mastère ITMP à l'ESIEE

 

L’imprimante 3D fonctionne par addition de matière. Cette technique se différencie des tradionnels moulages, retraits de matière ou autres assemblages de pièces. En fonction de la technique d’addition utilisée on retrouve plusieurs noms un peu obscurs (jet, stéréolithographie, frittage…). La matière peut effectivement être déposée sous forme de poudre puis fondue à l’infrarouge ou à l'ultraviolet, ou bien déposée directement sur la couche précédente par dépôt de filament fondu…

Le procédé additif apparaît dans les années 1980, se développe à partir de 1990 grâce à l’usage pointu qu’en fait la recherche médicale. Dans les années 2010 on commence à parler des imprimantes 3D dans des domaines plus larges et la démocratisation se fait petit à petit. En 2013, la planète entière prend connaissance de la machine 3D à cause du buzz concernant la fabrication d’armes à feu en plastique et la diffusion de plans accessibles à tous sur internet. Plus récemment, et de manière plus positive, les maisons imprimées en 3D font l'unanimité.

Aujourd’hui, un large choix de matières est imprimable. Plusieurs types de plastique, qui vont se différencier au niveau de la dureté et de la solidité ou encore de la résistance face à certains abrasifs ; du métal, du bois, des matières comestibles et même des tissus organiques. Le plastique est la matière qu’utilise principalement les imprimantes grand public. Ce type d’imprimante devient aujourd'hui de plus en plus abordable, certains modèles se vendent même une centaine d'euros. 

L’imprimante 3D revêt une dimension « sympathique », mais pour quelles raisons certaines personnes l’utilisent ? Il existe un large panel d’usages de l’impression 3D. Pour l’art, pour l’utilité, pour la science, pour le fun…

De façon générale, les objets les plus fréquemment imprimés sont des prototypes de toutes sortes : chaussures, voitures, innovations technologiques ou techniques, maquettes, objets d’art, figurines, objets pratiques, pièces vouées à la réparation d’objets, prothèses, etc. On retrouve en marge de cette liste des créations vraiment incroyables : entre les organes viables, la nourritureles maisons, etc, on pourrait croire que tout est possible !

Que ce soit pour un objectif professionnel ou personnel, on retrouve beaucoup d’avantages à créer en 3D. C’est économique si l’on pense aux prototypes scientifiques/ technologiques, où l’on évite les frais liés aux économies d’échelle lorsque l’on teste un projet. Du côté personnel, fabriquer une petite pièce faisant partie d’un tout pour éviter de racheter l’ensemble est aussi un avantage, et un plus pour l'environnemental ! Avec la 3D, on peut enfin tirer la langue à l’obsolescence programmée. Si on va dans les extrêmes, on peut même recycler ses déchets plastiques pour fabriquer de la bobine de filament destinée à l’impression 3D ! Fascinant.

Le must des avantages est bien sûr de pouvoir concevoir selon votre idée. A votre tour, devenez Géo Trouvetout et façonnez, créez ! Vous pouvez également trouver puis modifier des objets en open source : voir notre article à ce sujet

Published in News

 

Où trouver des fichiers 3D

 

Où trouver des fichiers 3D destinés à être imprimés ?

 

L'équipe de partage3d.fr vous a sélectionné un panel de sites internet où il est possible de faire de véritables trouvailles de fichiers 3d, à utiliser tels quels ou à modifier ensuite. 

Nous vous souhaitons de fructueuses recherches !

  • Thingiverse

plateforme lancée par MakerBot contenant aujourd’hui plus de 3 millions de fichiers en ligne. 

Langue : anglais 

https://www.thingiverse.com/

 

  • Grabcad 

Plateforme de partage de fichiers 3D en contenant aujourd’hui plus d’un million et demi. Des ingénieurs sont à l’origine de ce partage. Vous pouvez alors retrouver plusieurs format d’un même projet, qu’il soit d’origine aéronautique, décoratif, architectural… etc et le modifier à votre convenance. Il existe sur cette page des tutoriels.

Langue : anglais

https://grabcad.com/ 

 

  • Sketchup 3D Warehouse 

Plateforme spécialisée dans l’architecture, transport et mobilier. Attention à modifier le fichier sur SketchUp pour lui donner des caractéristiques permettant l’impression 3D.

Langue : anglais 

https://3dwarehouse.sketchup.com/ 

 

  • Turbosquid

Plateforme contenant des modélisations de toutes sortes de grande qualité (très précis). Cependant les modèles, souvent payants ne sont pas tous exploitables directement et parfois carrément inutilisables car non modifiables. 

Langue : anglais

http://www.turbosquid.com/

 

  • Sketchfab

Belle bibliothèque de personnages de jeux vidéo, accessoires, statues, animaux, architecture… Seule une partie est téléchargeable.

Langue : anglais

https://sketchfab.com/

 

  • Youmagine

Toutes sortes d’objets, tous destinés à être fabriqués avec une imprimante 3D. 

Langue : anglais

https://www.youmagine.com/ 

 

  • 123D

Lorsqu’un utilisateur du logiciel de conception 123Design termine sa conception, il lui est proposé de l’enregistrer sur la plateforme en ligne. Elle regroupe donc un panel de fichiers modifiables, pas toujours aboutis mais on trouve parfois de bonnes surprises. Il existe également la bibliothèque 123Make, 123Scultp, Mesh Mixer, Project Charmr. 

Langue : anglais

http://www.123dapp.com/ 

 

  • Pinshape

Site dont le fonctionnement est similaire à pinterest. On y propose toutes sortes d’objets destinés à être imprimé en 3D. Des fichiers de décoration/design aux bijoux en passant par des figurines de fiction, vous pouvez tout trouver. Les fichiers sont souvent gratuits, parfois payant. 

Langue : anglais

https://pinshape.com/ 

 

  • Cults

Egalement destiné aux impressions 3D, le site est instinctif et complet, proposant toutes sortes de fichiers 3D.

Langue : français

https://cults3d.com/fr 

 

  • Wikifab

Site de partage de tutoriels, pour tout faire soi-même. Basé sur la communauté et le partage. La bibliothèque concernant les fichiers et objets à créer en 3D en est à ses débuts mais est très prometteur. 

Langue : anglais et français

http://wikifab.org/

 

  • Additiverse

Plateforme regroupant des ventes de matériel 3D, machines et consommables, actualités relatives au monde de la 3D ainsi que des fichiers 3D pour impressions, gratuits ou payants. 

Langue : français

http://www.additiverse.com/fichiers-3d/

 

  • My Mini Factory 

Site 100% gratuit, fonctionnant en communauté. Les plans partagés sont toutefois vérifiés et validés par l’équipe pour vous en garantir la qualité. Vous pouvez même vous initier en live à la modélisation sur l’onglet « create ». Le site met en place et relaie toutes sortes de compétitions de création où des prix intéressants sont mis en jeu. 

Langue : français

https://www.myminifactory.com/fr/

 

  • 3Dagogo

Plateforme proposant différentes sortes de fichiers 3D, souvent payants à petits prix, parfois gratuits. 

Langue : anglais

https://www.3dagogo.com/

 

  • Yeggi

Grosse bibliothèque de plus d’un million de fichiers 3D. 

Langue : anglais

http://www.yeggi.com/

 

  • Yobi3d

Moteur de recherche de modèles 3D plus ou moins complexes. Vous pouvez sélectionner la précision du modèle en question (easy : sans modifications avant impression jusqu’à hard s’il est nécessaire d’apporter des changements importants au modèle). Le système de prévisualisation en ligne est un petit plus.

Langue : anglais

https://www.yobi3d.com/#!/

 

  • cgtrader

Site proposant des des modèles 3D pour différentes utilisations. Un onglet est dédié aux impressions 3D et répertorie des fichiers de qualité, qui sont payants.

Langue : anglais

https://www.cgtrader.com/

 

  • Stlfinder

Moteur de rechercher de pièces 3D, gratuites ou payantes selon les cas.

Langue : anglais

http://www.stlfinder.com/ 

 

Vous connaissez un site partageant des fichiers 3d qui n’est pas répertorié dans cet article ? N’hésitez pas à poster un commentaire ou à nous contacter pour un éventuel ajout !

Published in Tutos